, par Odile Verdure-Labeille

La newsletter d’Inspire

Le 1er septembre, l’Institut Inspire a lancé le premier numéro de sa newsletter : Emmanuel Delannoy nous explique de quoi il s’agit :

" Pourquoi avoir affublé cette "infolettre", comme disent les québécois, d’un aussi curieux nom ? L’exaptation est un concept utilisé en biologie de l’évolution. Pour faire face aux changements de leur environnement, les organismes vivants ont deux possibilités. La première consiste à s’adapter, en modifiant leur apparence, leur métabolisme, ou leur comportement. Si cette réponse est la plus connue, elle n’est possible qu’à travers un processus lent et graduel.
La seconde se trouve dans l’exaptation, qui consiste à utiliser autrement, ou pour une autre fonction, un organe ou un atout préexistant. Exemple : les "poissons" qui sont sortis les premiers de l’eau pour conquérir les continents n’ont pas vu des pattes leur pousser un beau matin. Ils n’ont pas non plus commencé à ramper sur leurs nageoires, qui auraient été des organes bien inadaptés pour se déplacer sur la terre ferme. Non:des pattes, ils en avaient depuis longtemps, mais elles leur servaient à se déplacer au fond de l’eau puisque tel était leur mode de vie et leur niche écologique. L’exaptation est souvent avancée par les paléontologues pour expliquer ce qu’on appelle des "sauts évolutifs", sortes d’accélérations brutales dans l’évolution du vivant.

Aujourd’hui, dans un contexte d’épuisement rapide des ressources naturelles et de dégradation inquiétante des services rendus par les écosystèmes, nous avons besoin d’une évolution rapide de nos modes de productions et de consommation. Nous avons le choix entre nous adapter, processus lent, graduel et incertain, ou opter pour une stratégie d’exaptation.
Autrement dit, rechercher quels seraient les compétences, les atouts et les outils dont nous disposons déjà, et qui nous permettraient de faire face aux défis du présent, d’être radicalement plus sobres dans l’utilisation des ressources naturelles, tout en permettant à chacun de trouver de quoi satisfaire ses besoins et s’épanouir. En soit, l’exaptation est une démarche biomimétique. Simplement, au lieu de nous inspirer des formes, des fonctions, des procédés ou de l’organisation du vivant, inspirons nous aujourd’hui de la façon dont il évolue.

Des exemples, nous en présenterons dans les numéros à venir. L’économie de fonctionnalité ne demande pas de réinventer la voiture (ou tout autre objet), mais d’en réinventer l’usage. Pour l’écologie industrielle, les compétences en gestion des flux logistiques, en connectique, en génie chimique sont déjà là, elles ne demandent qu’à être mise en œuvre autrement afin d’accroitre radicalement la productivité énergie et matière de l’industrie dans son ensemble. Dans les deux cas, l’excellence est là, disponible, et l’évolution peut être ainsi très rapide.

L’Institut INSPIRE a vocation à être un accélérateur de changement vers des modes de production durable. "EXAPTATIONS" sera là pour illustrer comment.

Pour recevoir "EXAPTATIONS", il vous suffit de vous inscrire à la newsletter (inscription gratuite)."

Emmanuel Delannoy est Directeur de l’Institut Inspire, qu’il a fondé il y a trois ans. La Présidente de l’Institut est Sylvie Bénard, ex-Présidente de l’association OREE. Odile Labeille est Vice-Présidente chargée du comité scientifique.